L’application du New York Times sur Google Store : vers le plaisir de la lecture en ligne

2010/12/08 § Poster un commentaire

Hier, Google Chrome Web Store sortait, après la mise à jour de Google Chrome navigateur (passage à la version 8) et la sortie de Google eBooks (ça en fait des annonces)…

Pourquoi j’en parle ? Parce que des applications de presse sont aujourd’hui disponibles.

C’est propre

Le premier gros acteur à sortir son application, spécialement réalisé pour le navigateur de Google, est le New York Times.

La différence entre le site ouèb du NYTimes, accessible depuis n’importe quel navigateur, et son application, est évidente : elle est propre, épurée, exploite parfaitement la lecture verticale/horizontale.

Le NYTimes maintenant !

L’horizontal, le vertical

Ainsi, des boutons, situés verticalement, à droite, permettent d’accéder rapidement aux grandes rubriques du Times.

L’énorme avantage, c’est l’absence du scrolling vertical et de l’effet fourre-tout des sites de journaux. Chaque rubrique a une unité propre, sans que ce soit une page à part, sans changer d' »endroit ». On reste en effet sur une colonne centrale, qu’on embrasse d’un seul coup d’oeil.

Econométrie de la lecture

Le scrolling est en fait horizontal : on passe d’une page à l’autre (d’une même rubrique) en activant des boutons.

Là encore, l’avantage est énorme : il permet de mesurer les bornes géographiques (son « horizon ») de chaque rubrique (4 « pages » pour la rubrique « Technology »), de chaque page et de chaque article. Il assure ainsi l’unité de lieu et la cohérence de l’interface.

Un article s’ouvre en effet par une sorte de pop-up qui occupe tout l’écran et qu’il est possible de refermer très simplement pour retrouver la rubrique à laquelle il appartient.

Feuilletage, déroulage, volumen, codex

Plutôt que de dérouler sans fin (c’était la pratique du volumen, du rouleau), sans jamais vraiment toucher les limites de l’objet, on feuillette donc ici. Et voilà qu’on retrouve le codex, c’est-à-dire le livre et, plus précisément, son économétrie (nombre de pages, divisions, etc.) qui permet de mesurer la finitude d’un objet, seule condition à l’enclenchement de la lecture.

Le NYTimes avant...

Cette exploitation de l’horizontal/vertical permet par ailleurs une chose très importante pour un journal : rendre compte de son dynamisme et de sa profondeur tout en offrant une ergonomie au lecteur.

L’application au service du plaisir de lire

Dans quelques mois/années, on se demandera sûrement comment nous avons pu, pendant tant de temps, lire sur ces sites de journaux, qui défient les lois de l’ergonomie et du bon sens.

Surtout, les applications de lecture dédiées confirment une chose importante : l’adaptation à plusieurs canaux/navigateurs est un compromis qui frustre développeurs et lecteurs.

En imposant ainsi un format, Apple et Google définissent une ergonomie idéale de la lecture, c’est-à-dire adaptée à un canal.

Mort du web  et production de sens

La généralisation des applications est un signe de la mort du web pour le patron de Wired.

En fait, elle annonce l’avènement de son accessibilité via plusieurs points d’entrée (versions pour Chrome, versions pour iPad, versions pour…) d’un même objet (journal, site, logiciels, etc.).

La production du sens sera différente, pour chaque adaptation : on n’adapte pas de la même façon un journal, pour une application iPad, Chrome, Iphone. Il faut en effet prendre en compte la taille de la surface, le lieu dans lequel elle est utilisée (qui détermine lui-même le temps qu’on peut consacrer à un article), les cibles auxquelles elle s’adresse, etc.

L’analyse des différentes éditions d’un même journal/livres, adaptés à plusieurs plateformes, pourrait donc, à terme, compléter l’analyse des variantes d’un même texte, ici conçues a posteriori et plus seulement pendant l’élaboration d’une oeuvre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement L’application du New York Times sur Google Store : vers le plaisir de la lecture en ligne à SoBookOnline.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :