La librairie Immatériel : référencement, interopérabilité et lecture via les navigateurs

2010/11/18 § 3 Commentaires

La librairie en ligne Immatériel vient de lancer une vidéo promotionnelle (pas très sexy) sur sa plateforme et ses méthodes :

Référencement

Apparemment, l’un des conseils formulés par Mathias Daval, dans son étude 2009 pour Le Motif sur le téléchargement illégal, a été été entendu puisqu’il préconisait aux éditeurs de « Développer  une  stratégie  de  référencement  dans  le  but  de  faire apparaître  en  premier  l’offre légale  sur  les  moteurs  de  recherche,  grâce  à  des  outils  et  des  compétences  techniques appropriés. »

Interopérabilité

L’Atelier PNB Paribas du Forum d’Avignon (début novembre) sur l' »Impact des nouvelles technologies sur le monde de la culture et des médias » permet de saisir le souci interopérabilité et d’anticipation de la plateforme Immatériel puisque « Le smartphone et l’ordinateur personnel feront partie des terminaux utilisés pour la lecture numérique. »

La lecture via les navigateurs

Enfin, la lecture sur navigateur que développe la librairie Immatériel s’inscrit dans une étude fine des usages du web. En effet, « le potentiel de lecteurs via le web est bien plus important que le potentiel de lecteurs via des supports dédiés ou via des applications. » C’est que le « Books in browser » permet (synthèse d’Hubert Guillaud) :

  • une expérience semblable à la lecture de livre ;
  • la liberté de choisir parmi de nombreux dispositifs techniques ;
  • la liberté de publier des ouvrages sans avoir à obtenir l’approbation d’une société
  • et la capacité à mettre en place des bibliothèques de prêt de livres numériques

Pour un éditeur et toute la profession éditoriale c’est surtout « un moyen de se lancer dans les affaires, les libraires également, les auteurs peuvent se prendre en charge et les lecteurs avoir facilement accès à toutes les oeuvres. Lire via les navigateurs est un moyen d’offrir la richesse des livres au maximum de personnes et permet à toute la chaine du livre de tirer parti d’un écosystème ouvert où chacun sera à même de vendre, acheter, emprunter et lire l’abondante littérature disponible en ligne. »

La librairie Immatériel semble sur la bonne voie…

Advertisements

§ 3 réponses à La librairie Immatériel : référencement, interopérabilité et lecture via les navigateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La librairie Immatériel : référencement, interopérabilité et lecture via les navigateurs à SoBookOnline.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :