Amazon 360°

2010/09/30 § 4 Commentaires

Le bouton «j’aime» de facebook a envahi les blogs. Sur le même principe, Amazon propose maintenant de poster, sur n’importe quel site, des extraits de romans de son catalogue, également partageables sur les réseaux sociaux.

Pour poursuivre la lecture, il faudra passer à la caisse. Au passage, le blogeur-associé ramasse une petite commission sur les ventes, s’il est affilié au programme…histoire de le motiver. Ils ont décidément pensé à tout chez Amazon.

Stratégie globale média

Depuis quelques temps, leur stratégie est claire : en plus d’être des constructeurs de e-Readers, ce sont des fournisseurs de contenus. Et du contenu, les tablettes – marché sur lequel l’entreprise n’est pas encore positionnée – en manquent. Sauveur-Amazon est là et leur propose, en passant par son application Kindle, un accès à un riche catalogue (700 000 titres revendiqués).

Amazon est partout, même sur l’Ipad, son grand concurrent. Le but inavoué n’est pas de vendre des Kindle (ils sont de plus en plus bradés) mais de fournir (encore une fois) aux consommateurs un e-Reader qui nécessite d’être régulièrement alimenté. C’est sur les livres qu’on fait de la marge.

Le libraire s’inscrit donc aujourd’hui dans la même démarche : être incontournable. Ce qui suppose d’être partout et d’opérer une stratégie médiatique globale, à 360°. Au risque d’accélérer la fragmentation des oeuvres et leur consommation-zapping.

Frustration passagère aussitôt réglée

La nouvelle fonction – poster des extraits – est habile. Car il est en effet possible, par simple redirection vers la boutique, d’accéder rapidement à la suite du livre. Réponse immédiate à une frustration passagère, créée de toute pièce, qui permet aussi à Amazon d’apparaître comme le médiateur de ce conflit et la solution idéale («On vous a mis dans une situation d’attente qu’on résout aussitôt», «nous savons comment résoudre le problème que nous venons de fabriquer»).

Un plugin

Autre habileté : la cible. Amazon charge en effet ses affiliés de rendre disponible, à leurs lecteurs, des extraits du catalogue du Kindle. Or, il n’y a pas de meilleur connaisseur des habitudes de ses lecteurs qu’un blogueur : il détermine en effet la nature de son lectorat à partir du thème de son site.

Parce qu’elle s’insère parfaitement dans le site, l’extrait n’apparaît alors pas comme une publicité (ce qu’il est au fond) mais comme un plugin indispensable à un site.

Or, nous avons bien affaire à du mercantilisme : Amazon est là pour vendre. Son catalogue, il le propose de façon fragmentaire et discrète, de manière à ce que l’utilisateur s’y intéresse naturellement et se dirige vers la totalité du store.

Le catalogue, machine de guerre d’Amazon

L’entreprise a donc parfaitement compris que sa survie passe par une présence accrue, aussi bien sur les tablettes que sur le web, et que sa plus grande force, ce n’est pas son Kindle (les technologies sont si vite dépassées…) mais bien son catalogue.

Advertisements

§ 4 réponses à Amazon 360°

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Amazon 360° à SoBookOnline.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :