Leezam invente les livres numériques bon marché

2010/09/17 § 4 Commentaires

Un des freins au basculement vers le numérique, c’est le prix. Sur Numilog, c’est cher, sur le Kindle Store, c’est cher, sur l’Ibookstore, c’est cher. Leezam, librairie numérique, l’a bien compris la coquine et compte bien faire son trou.

Une littérature adaptée

Elle propose donc des livres non seulement adaptés à nos modes de circulation et de vie (métro, café, etc.), courts, susceptibles d’être lus rapidement, mais en plus des prix très compétitifs. Parce que chez Leezam, un roman, c’est 1 euro en moyenne…

Pas de « grands auteurs »

Alors d’accord, vous trouverez pas de classiques, pas de « grands auteurs », ce n’est pas une littérature instituée, canonisée, avalisée. Ce sont des auteurs de gare, de métro, qu’on lit le temps d’un court trajet, « sans se prendre la tête ».

Bonne appli’

Pour l’instant, franchement, y’a pas grand chose…L’application a débarqué le 13 septembre sur l’Iphone et elle laisse uniquement voir ce qu’elle pourrait donner.

D’un point de vue ergnomique, c’est simple, c’est bon, c’est clean, ça change de cette horreur d’Eden Reader. Un onglet « à la une », livres mis en avant par leur rédaction, la librairie-catalogue, ma bibliothèque et du participatif (TV/blogs).

Achat 1-click

Le 1-click

Le coup de maître, c’est le payement 1-click à la Apple : suffit de renseigner, une seule et première fois, ses coordonnées bancaires, et c’est bon. Ouf. L’acte d’achat est simplifié, pas 36 000 étapes décourageantes. Le désavantage, dans ces cas, est facilement compréhensible : la facilité avec laquelle nous obtenons les livres affaisse le sentiment de propriété qui accroît la valeur d’un objet.

Romans jetables

Du coup, question inévitable : pourquoi payer si cher pour du numérique ? La réponse de Leezam est habile : les romans sont jetables, ils se lisent aussi vite qu’ils s’oublient. Pour l’instant, c’est bon marché (qui a dit bas de gamme ?) mais à terme, ces nouvelles contraintes d’écriture pourraient favoriser l’émergence d’une littérature efficace, serrée, de meilleure qualité. Le squelette est posé, il reste à le remplir.

Advertisements

Tagué :, , , ,

§ 4 réponses à Leezam invente les livres numériques bon marché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Leezam invente les livres numériques bon marché à SoBookOnline.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :